fbpx

Coccidose poule – Causes, symptomes et soins

coccidose poule

Si vos poulets présentent des signes de maladie, votre cerveau peut commencer à imaginer toutes les causes possibles. 

La coccidiose est une maladie très courante chez les poules, mais elle est très facile à détecter et à traiter si vous savez comment la diagnostiquer rapidement. 

Continuez à lire pour découvrir tout ce que vous devez savoir sur la coccidiose chez les poulets. 

Qu'est-ce que la coccidose chez les poules?

Selon le Manuel Merck de médecine vétérinaire, « la coccidiose est causée par des protozoaires du phylum Apicomplexa, famille Eimeriidae ». 

Pour faire court, la coccidiose est un parasite qui agresse les intestins des poules (et de nombreuses autres espèces également). 

La coccidiose se propage d’une poule à l’autre par les excréments contaminés. Une fois que le parasite s’est fixé à la paroi intestinale, il empêche les organes d’absorber les nutriments dont la poule a besoin pour survivre. 

La coccidiose se propage rapidement et peut entraîner la mort d’une poule, mais ne vous en faites pas. 

Il est assez rare qu’elle soit transmise à l’homme ou à d’autres animaux, à l’exception des volailles. 

Toutes les poules sont porteuses de souches de coccidiose, mais toutes ne seront pas infectées. 

Les conditions idéales doivent être réunies pour que la coccidiose survive et évolue dans son cycle de vie. 

Le protozoaire parasite se présente d’abord sous la forme d’un minuscule œuf, puis, passant des excréments d’un poulet à un autre par la digestion, il pénètre dans l’intestin et commence à faire des ravages. 

Les symptomes de la coccidose chez une poule

coccidose poule

L’un des premiers signes révélateurs de coccidiose est la présence de sang dans les fientes de vos poulets. 

Cependant, les poules ont souvent des crottes sanglantes lorsqu’elles pondent de gros œufs; ce symptome à lui seul n’est donc pas suffisant.

Ceci étant dit, vous devez surveiller de près les symptômes suivants et agir rapidement :

  • Léthargie
  • Diarrhée
  • Recroquevillement (froid)
  • Combs et peau pâles autour des yeux
  • Perte d’appétit
  • Ne pond plus d’œufs
  • Perte de poids
  • Plumes ébouriffées
  • Goutes de sang et fientes aqueuses
Tous ces symptômes peuvent indiquer d’autres maladies, et la seule façon d’être sûr que votre poulet est atteint de coccidiose est d’apporter un échantillon de fèces chez le vétérinaire pour le tester.
 
Votre vétérinaire vous prescrira également un traitement que vous pourrez commencer immédiatement. 

Traitement de la coccidose chez les poules

Heureusement, vous pouvez guérir la coccidiose grâce à un traitement approprié, et votre troupeau sera à nouveau en bonne santé !

Le traitement le plus couramment prescrit est l’Amprolium (un médicament en vente libre), et il vous suffit de l’ajouter à l’eau de vos poules. Et oui, si l’une d’entre elles est infectée, on peut supposer que toutes vos amies à plumes ont besoin d’un traitement. 

Si vous avez une poule qui ne souhaite pas manger ou de boire, l’amprolium peut être administré par la voie orale (bec). 

Toutefois, demandez à votre vétérinaire quelles sont les consignes de dosage dans ce cas. 

Vous allez traiter vos poulets pendant environ sept jours, et pendant ce temps, vous devrez nettoyer tout le poulailler. 

Enlevez toutes les excréments, et faites un nettoyage en profondeur de l’ensemble du poulailler.

Les coccidies peuvent survivre jusqu’à un an dans le sol et les environnements chauds et humides. 

Si vous n’êtes pas sûr d’avoir réussi à éliminer toute trace du protozoaire de la coccidie, envisagez de donner régulièrement de l’Amprolium à vos poules pendant un an (mais demandez toujours à votre vétérinaire avant).

La coccidiose peut causer beaucoup de dommages aux intestins de vos poules, et si elles contractent souvent le parasite, elles peuvent subir des effets secondaires à long terme, notamment une diminution de la production d’œufs.

N’oubliez pas qu’un système digestif endommagé ne permet pas d’absorber efficacement les nutriments.

Comment prévenir la coccidose?

coccidose poule

Lorsqu’il s’agit de maladies, de troubles et de parasites du poulet, la meilleure façon de combattre ce qui se manifeste est toujours la prévention. 

Il est plus judicieux d’être préventif que d’avoir à gérer le stress d’une réaction à un problème une fois qu’il est apparu. 

Alors, comment prévenir la coccidiose chez les poulets ?

 Entrons dans les détails pour que vous puissiez garder votre troupeau heureux et en bonne santé et avoir des œufs en abondance !

Nettoyez votre poulailler régulièrement

Un poulailler propre est le numéro un de cette liste, car un encombrement excessif peut favoriser les maladies en général. Gardez-le bien rangé et propre, et vos poules seront heureuses, et les parasites pas tant que ça !

Fournissez à vos poules de l'eau fraiche en abondance

C’est bizzare, c’est vrai mais les poules font tout le temps leurs besoins dans les abreuvoirs, parfois à notre grand étonnement. 

Des excréments infectés dans l’eau potable signifient une eau infectée.

Il faut donc la changer régulièrement et nettoyer souvent les abreuvoirs. 

Fournissez un espace adéquat pour chaque poule

Les poulets de chair sont souvent victimes de la coccidiose car ils sont généralement élevés en grande quantité dans de petits espaces. 

Si votre poulailler est surpeuplé, la coccidiose peut se propager si rapidement que vous ne vous en rendrez même pas compte. 

Vaccinez les poussins

Il est possible de vacciner vos poules contre la coccidose et éliminer le problème à la racine.

Mettez vos nouvelles poules en quarantaine

Lorsque vous introduisez de nouvelles poules dans votre troupeau, gardez-les séparés du reste de vos poulets pendant au moins 30 jours.

Surveillez l’apparition de symptômes et, une fois que vous êtes sûr que tout va bien, vous pouvez introduire les nouveaux membres du troupeau. 

Ne jettez pas la nourriture par terre

Ne jetez jamais les aliments de vos poules sur la litière des poules car si la coccidiose est présente, vos poules peuvent rapidement l’ingérer par accident. 

Vous connaissez maintenant les symptomes de la coccidose chez les poules et comment la prévenir et la guérir.

Si vous pouvez rester au top de la prévention, vous devriez avoir très peu de soucis à vous faire.

Mais si votre poulailler est touché par la coccidiose, tant que vous agissez rapidement, le problème sera vite résolu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.