fbpx

Grippe aviaire: Comment protéger ses poules en tant que particulier?

grippe aviaire

vous avez entendu la nouvelle. La grippe aviaire se propage à nouveau et en tant que particulier, vous vous demandez comment protéger vos poules et les garder en bonne santé.

Dans cet article, nous aborderons les symptômeS de la grippe aviaire, l’impact sur les humains ainsi que les techniques préventives pour protéger vos poules.

Qu'est-ce que la grippe aviaire?

C’est une question compliquée. Comme avec beaucoup de virus, les souches sont en constante évolution et les caractéristiques diffèrentes en fonction de la zone géographique et des saisons. 

Les informations suivantes sont fortement simplifiées, mais elles représentent tout ce que nous devons connaître pour assurer la sécurité de nos troupeaux contre la grippe aviaire en tant que particuliés.

Connue également sous le nom d' »influenza aviaire », il s’agit essentiellement d’une forme de grippe. 

Plus concrètement, elle est classée dans la catégorie des « virus zoonotiques« , ce qui implique qu’il s’agit d’un virus normalement transmis par les animaux – ou, dans ce cas, par les poules – et qui peut être transmis à l’homme. 

On considère que la grippe aviaire est largement véhiculée et propagée par les oiseaux sauvages, en particulier les oiseaux de rivage tels que les mouettes et les oiseaux aquatiques tels que les canards et les oies. 

Elle représente un risque particulier pour les élevages de poules de basse-cour au moment où les oiseaux sauvages migrent pour l’hiver. 

Les poulets contaminés sont porteuses du virus dans leurs voies digestives et respiratoires et le propagent par leur salive, leurs sécrétions nasales et leurs excréments. 

Les autres poules sont infectées lorsqu’elles entrent en contact avec ces sécrétions ou toute surface où elles ont été laissées.

Il existe des dizaines de variantes de la grippe aviaire. 

Les plus communes et les plus contagieuses qui affectent les poules sont les souches connues sous les noms de H5N1 et H7N9. 

Comment la grippe aviaire affecte les poules?

Il faut distinguer deux types de grippe aviaire :

  • l’influenza aviaire faiblement pathogène (IALP)
  • L’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP).

Les deux types de grippe se propagent très rapidement dans les élevages mais, comme leur nom l’indique, l’IALP a moins d’effets sur les poules que l’IAHP. Malheureusement, l’IALP peut se transformer et se transforme souvent en IAHP.

La propagation de l’IALP est le type le plus commun qui affecte au départ les élevages de basse-cour. Elle entraîne des symptômes très légers que vous ne remarquerez peut-être même pas.

Il se peut que vous voyiez vos poules assises en boule, l’air un peu abattu, les plumes ébouriffées.

Vous constaterez peut-être une baisse de la production d’œufs, ou la multiplication des œufs à coquille molle.

Mais bien entendu, ces symptômes peuvent être les signes de nombreux types de problèmes différents.

L’IAHP, quant à elle, provoque une maladie grave qui touche les organes internes des poules.

Elle entraîne la mort en 48 heures environ et le taux de mortalité se situe entre 90 % et 100 %. 

En d’autres termes, la grippe aviaire de type IAHP est rapide, et elle est toujours mortelle.

Quels sont les symptômes de la grippe aviaire chez les poules?

grippe aviaire

La grippe aviaire aviaire hautement pathogène (IAHP) est le type le plus grave. Elle est souvent mortelle chez les poules. 

Voici comment détecter la grippe aviaire chez les poules:

  • L’augmentation soudaine et rapide du nombre de poules trouvées mortes
  • Plusieurs poules touchées dans le même espace
  • Tête gonflée
  • Yeux fermés et excessivement larmoyants
  • Léthargie et dépression
  • Absence de réaction
  • Incoordination et perte d’équilibre
  • Tremblements de la tête et du corps
  • Abaissement des ailes et/ou traînement des pattes
  • Torsion de la tête et du cou
  • Gonflement et coloration bleue de la crête et des caroncules
  • Hémorragies sur les jarrets des pattes et sous la peau du cou
  • Perte d’appétit ou diminution marquée de la consommation de nourriture
  • Augmentation ou diminution soudaine de la consommation d’eau
  • Détresse respiratoire telle que la béance (respiration par la bouche), reniflement nasal (toux) et éternuements
  • Fièvre ou augmentation notable de la température corporelle
  • Excréments aqueux et décolorés 
  • Arrêt ou réduction marquée de la production d’œufs.
Source: DEFRA
 
N.B: Ces pathologies peuvent aussi être le signe d’autres pathologies.
Si vous remarquez ces symptômes n’approchez pas et ne touchez pas vos poules sans porter de masques et de gants.
 

Est-ce que la grippe aviaire chez les poules peut être traitée?

La réponse simple est « non », même avec la souche faiblement pathogène.

Le problème est que l’IALP peut évoluer et évolue assez souvent vers le type IAHP. Les deux sont extrêmement contagieux. 

Ainsi, toutes les formes de grippe aviaire sont potentiellement mortelles, non seulement pour le troupeau infecté mais également pour les autres poules à proximité.

Il n’y a pas de traitement. Une fois la grippe aviaire est détectée, l’ensemble du troupeau doit être abattu. Il n’y a pas de demi-mesure.

Les troupeaux voisins, y compris les poules de basse-cour, seront surveillés et mis en quarantaine s’il y a la moindre possibilité qu’ils aient également été infectés.

Est-ce que la grippe aviaire se transmet à l'homme?

Oui. Comme pour les autres formes de grippe, la transmission à l’homme se fait principalement par contact avec une source infectée. En bref, si vous êtes en contact avec une poule infectée, vous risquez de contracter la grippe aviaire.

Plus le contact est fréquent et prolongé, plus le risque de contracter la maladie est élevé.

C’est une infection rare, mais pas inconnue.

La contamination se fait par l’inhalation de gouttelettes infectées provenant de l’air ou de la poussière, ou par contact avec des poulets, des fientes, des litières ou d’autres surfaces infectées, puis par contact avec les yeux, le nez ou la bouche. C’est aussi simple que cela. 

Il est impossible d’attraper la grippe aviaire en mangeant des poules ou des œufs bien cuits. Manger des poules contaminés, bien sûr, est une autre affaire.

Est-ce que la grippe aviaire peut se transmettre aux chiens et chats?

Oui, il a été prouvé que la grippe aviaire peut toucher les animaux semi-doméstiques ou doméstiques tels que les chiens et les chats.

Est-ce que la grippe aviaire peut tuer les humains?

Les souches communes en Europe, en Amérique et en Australie ne sont pas connues pour tuer des personnes. 

D’autres souches présentes en Asie et en Afrique l’ont fait.

Comme pour toute forme de grippe, les personnes les plus vulnérables sont les jeunes et les personnes âgées, les personnes qui luttent déjà contre des maladies chroniques, les femmes enceintes et les personnes chargées de réagir aux épidémies de la maladie qui peuvent être exposées à celle-ci pendant des périodes prolongées.

Quels sont les symptômes de la grippe aviaire chez les humains?

grippe aviaire

La période d’incubation chez l’homme est généralement de dix jours mais peut aller jusqu’à 17 jours. 

Si vous avez été en contact avec des poulets infectés, vous devez surveiller votre santé pendant au moins dix jours.

Voici comment détecter la grippe aviaire chez les humains:

  • Fièvre – une température supérieure à 38ºC 
  • Toux 
  • Essoufflement ou difficulté à respirer
  • Maux de gorge et/ou vomissements
  • Écoulement nasal ou éternuements répétés
  • Maux de tête et douleurs musculaires
  • Conjonctivite – yeux rouges, démangeaisons et larmoiements 
  • Fatigue extrême ; sensation d’être « lessivé ».

Comment traiter la grippe aviaire chez l'humain?

Il n’existe pas de vaccin contre la grippe aviaire, et le vaccin normal contre la grippe n’est pas efficace contre elle – il s’agit de souches différentes. 

Il existe des preuves très limitées que les médicaments antiviraux peuvent réduire la durée des symptômes, mais les essais sont toujours en cours.

Les traitements qui existent sont dit symptomatiques; c’est à dire qu’ils ne traitent que les symptômes. Les plus efficaces sont le le Tamiflu® et le Relanza®.

Le moyen le plus efficace de traiter la grippe aviaire est d’empêcher qu’elle ne se déclare.

Comment se protéger et protéger vos poules de la grippe aviaire? 17 recommandations.

  1. En cas d’épidémie de grippe aviaire, vous remarquerez que tous les salons, expositions et marchés officiellement programmés sont suspendus jusqu’à ce que la maladie soit contrôlée.
  2. Prenez-en note et ne tentez jamais d’inscrire vos poules à une exposition avicole locale s’il y a eu des signes de grippe aviaire – peu importe combien les organisateurs essaient de vous dire que c’est sans danger !
  3. Ne mêlez pas les oiseaux d’eau aux poules. Si vous possédez vos propres oiseaux aquatiques – canards et oies, par exemple – veillez à ce que leur étang n’attire pas les oiseaux sauvages. Tenez bien compte des périodes de migration et soyez à l’affût des oiseaux sauvages qui s’installent. 
  4. Si nécessaire, installez une clôture autour du poulailler et du parcours pour empêcher les poules de sortir, ou autour de l’étang pour empêcher les oiseaux aquatiques de sortir. Ajoutez des filets au-dessus de l’étang pour que les oiseaux migrateurs ne soient pas attirés par l’eau. Voilà un bon grillage pour poules disponible sur Amazon.
  5. Gardez le poulailler et le parcours propres, portez un masque pour manipuler la litière et lavez-vous toujours les mains après avoir manipulé vos poules ou les mangeoires, les abreuvoirs, les surfaces, etc. 
  6. Utilisez une volière pour empécher les oiseaux sauvages de s’approcher de vos poules. Je vous recommande cette volière pour poules dont le toit est recouvert pour empêcher les oiseaux sauvages ou leurs excréments de s’approche de vos poules. Voici le lien sur Amazon.
  7. Gardez une bouteille de désinfectant pour les mains dans votre poulailler si vous n’avez pas l’eau courante. Un minimum de 60 % d’alcool aidera à gérer diverses maladies. 
  8. Portez des gants et un masque pour vous approcher de vos poules.
  9. Gardez les chemins et les parcours propres, en enlevant les excréments et en les désinfectant au moins une fois par semaine.
  10. Luttez contre les rongeurs. Rien ne prouve que les rats puissent être porteurs de la grippe aviaire, mais ils peuvent aider à la propager sur des surfaces infectées. 
  11. Mettez toujours les nouvelles poules isolées pendant au moins dix jours avant de les laisser entrer en contact avec le reste du troupeau. Vérifiez l’apparition de tout signe de maladie pendant cette période.
  12. Limitez au maximum le nombre de personnes qui accèdent au poulailler et nettoyez toutes les chaussures qui ont été en contact avec des excréments.
  13. Si vous avez de grands élevages commerciaux de poules près de chez vous, restez à l’affût des signes d’épidémie de grippe aviaire ou de toute autre maladie. Les conditions dans ces fermes, qui regroupent souvent des centaines de milliers de poulets dans un espace restreint, sont souvent désastreuses et les maladies y prennent régulièrement naissance et se propagent dans le voisinage.
  14. Si vous vous rendez dans des pays connus pour avoir connu des épidémies de grippe aviaire, notamment en Asie et en Afrique, évitez les marchés où sont vendus des oiseaux vivants et ne mangez pas de nourriture de rue contenant des volailles.
  15. Dans ces mêmes pays, évitez d’entrer en contact avec les fermes avicoles ou les zones d’abattage des volailles, et ne manipulez pas les poulets que vous pourriez voir dans la rue.
  16. Nettoyez régulièrement votre poulailler, les mangeoirs et les abreuvoirs.
  17. Adoptez une bonne hygiène. Lavez-vous souvent les mains, en particulier si vous êtes en contact avec des volailles. Emportez un désinfectant pour les mains au cas où vous n’auriez pas accès à de l’eau propre. Assurez-vous qu’il contient au moins 60 % d’alcool. 

J’espère que j’ai pu apaisé votre esprit conçernant la grippe aviaire qui circule en ce moment et vous savez ce que vous pouvez faire en tant que particulié pour protéger vos poules.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *