fbpx

Poule Faverolles – Le Guide d’élevage Complet

poule faverrole

La poule Faverolle est l’humoriste de la basse-cour. Elles sont pleines d’enthousiasme pour tout ce qu’elles font, curieuses au point d’être fouineuses, et très bavardes !

Elles se précipiteront toujours vers vous quand elles vous verront arriver, espérant recevoir des friandises, mais même sans friandises, elles paraissent sincèrement heureuses de vous voir.

La poule faverolle est tout à fait adaptéee à la vie de famille ou à l’arrière-cour urbaine, et elle devient de plus en plus populaire.

Regardons de plus près cette race et voyons si la poule Faverolle est la race qu’il vous faut.

 

1 - Histoire de la poule faverolle

poule faverolle

La poule Faverolle est issue d’un petit village de France appelé Faverolles. Sa composition génétique est un mix de Houdan, Brahma, Rennes française, coucou flamand, Malines, et Dorking.

Il est fort possible que d’autres races ont aussi été utilisées. Nous ne pourrons jamais en être certains, car il ne subsiste aucune trace de la création de la poule faverolle.

Les agriculteurs français recherchaient une poule qui avait une bonne corpulence pour le marché et qui produisait une bonne quantité d’œufs.

À ce moment-là, la Houdan (Retrouvez mon guide sur la poule houdan ici) était la variété en vogue et fournissait les marchés parisiens en viande fraîche et en œufs, mais la Houdan ne supportait pas l’introduction récente dans l’élevage en cage et ne se comportait pas bien.

Les éleveurs recherchaient une poule qui supporte mieux l’enfermement en cage que la Houdan.

La poule faverolle supportait très bien le conditionnement en cage et ne manifestait aucune mauvaise habitude provoquée par le confinement, comme le faisait la poule Houdan.

Elles sont également à l’aise pour fouiller dans les champs – une poule très accommodante.

3 - Apparence de la poule faverrole

poule faverolle

Par où commencer ?

La barbichette de la poule faverolle lui donne un air adorable avec un visage duveteux.

La crête unique devrait avoir 5 pointes et est rouge comme le visage ; les caroncules sont petites ou inexistantes.

Le bec est de la même couleur que la tête et les yeux sont de couleur bai rougeâtre.

Son corps est épais et large (de forme trapézoïdale).

Le dos et la poitrine sont tous les deux larges.

Ceci a pour conséquence de les faire sembler bien plus grands qu’ils ne le sont en réalité.

La coloration des plumes est d’une riche teinte saumon miellée sur le dos, la tête et les ailes.

La poitrine est de teinte blanche/grise et tachetée de saumon.

La poitrine, le manchon et la partie inférieure du corps sont d’une teinte paille/crème bien plus claire.

Le dessous des plumes est de couleur grisâtre.

Les plumes sont pelucheuses et lâches, ce qui les fait également sembler plus grandes qu’elles ne le sont.

Les pattes sont emplumées, et chaque patte a cinq orteils – une particularité génétique du Dorking. Les pattes sont de couleur blanchâtre, tout comme la peau.

Le coq est très différent de la poule au niveau de la coloration.

Il arbore une barbe noire, un dessous de corps noir et une poitrine noire – une poule magnifique.

C’est pour cela que ces poules sont autosexer, c’est à dire que l’on peut facilement distinguer le coq de la poule faverolle.

L’aile a une riche couleur dorée sur l’arc, avec une extrémité triangulaire blanche.

Les plumes principales de la queue sont vert scarabée, et les plumes des pattes sont noires.

Le « sous-pelage » est gris ardoise.

Les coqs ont la réputation d’être calmes, non agressifs, et plutôt royaux.

La poule faverrolle a tendance à arriver à maturité un peu plus tôt que les autres races, et une fois qu’elle commence à pondre, elles pondront bien tout l’hiver.

Une fois mature, une poule pèsera 2,9 Kg, avec un coq pese 3,6 Kg.

Une faverolle de race naine existe aussi (Voir mon article sur les plus belles poules de races naines.

4 - Caractéristiques

poule faverolle

Ponte

La poule faverolle est une bonne pondeuse d’œufs teintés/marron très clair, de taille moyenne. Elles produisent en moyenne 180-200 œufs par an, soit environ 4 œufs par semaine.

Les avis sont partagés sur la capacité de couvaison de cette poule, mais d’après l’observation de mon propre petit troupeau, je dirais qu’elle est dans la moyenne.

J’en ai une qui couve chaque année. Les autres sont trop occupées à être curieuses pour se soucier d’être couveuses.

Les gens qui leur ont permis de couver disent qu’elles sont fiables et font de bonnes mères – je vais peut-être essayer cette année !

Tempérament de la poule faverolle

Les poules faverolles se déplacent à toute allure dans la cour en se heurtant les uns aux autres, et font comme si ce qu’elles faisaient était de la plus haute importance.

Ce sont des poules très câlines et adorables, et elles aiment parler avec vous, surtout en tête-à-tête.

Lorsque je mets les miennes au lit chaque soir (elles ne vont pas se coucher toutes seules, elles sont gâtées), je discute avec elles, et elles me répondent comme si elles me répondaient.

Parfois, vous aurez une poule faverolle grincheuse, mais c’est une exception, pas la règle.

Ce sont des poules dociles et douces et, en tant que telles, elles ont tendance à se trouver en bas de la hiérarchie, alors surveillez-les pour vous assurer que les poules plus affirmées ne les intimident pas.

Aussi, comme nous l’avons vu précedemment, ces poules sont à l’aise en confinement et apprécieront de passer du temps dans leur poulailler.

Si vous n’avez toujours pas décidé quel poulailler choisir, considérez de lire notre article sur comment choisir son poulailler.

Problèmes de santé courants

Leurs barbes et leurs pattes emplumées sont excessivement sujettes aux poux. 

Vous devrez contrôler régulièrement votre troupeau pour vous assurer qu’il n’est pas infesté.

Si vous devez les « dépoussiérer », faites attention autour des yeux et du bec; la poussière peut les irriter.

Les pattes emplumées sont également sujettes aux acariens de la patte écailleuse.

En raison des plumes, il est très difficile de les repérer avant que le problème ne soit visible. Là encore, un contrôle régulier devrait permettre de maîtriser la situation.

À part cela, la poule Faverolle semble être une poule robuste et en bonne santé avec une durée de vie prévue entre 5 et 7 ans.

5 - Est-ce que la race de poule faverolle est bonne pour vous?

Si vous voulez une poule qui vous fait sourire, qui aime les câlins et qui est formidable avec les enfants, les Faverolles saumonées sont peut-être faites pour vous !

Leurs pitreries ne manqueront pas de vous faire sourire, et si vous les élevez à partir de poussins, elles adoreront être prises dans les bras et chouchoutées.

La poule faverolle est très douce qui se comporte très bien avec les enfants. Même les coqs sont réputés être calmes et non agressifs, bien que je ne recommande pas de laisser un petit enfant seul avec un coq avant d’être certain de son tempérament.

Les coqs ne volent pas bien, ils n’ont donc pas besoin de hautes clôtures pour les garder enfermés, et comme nous l’avons mentionné, ils se débrouillent bien en confinement.

Si on les laisse évoluer en liberté, elles sont de bonnes butineuses et se contenteront d’une petite cour, bien que plus d’espace soit toujours préférable.

La poule faverolle est une bonne pondeuse et pond bien pendant l’hiver. Si vous cherchez à mettre de la nourriture sur la table, les poules Faverolles ont un poids convenable pour une petite famille.

6 - Ou acheter une poule faverolle?

Si vous souhaitez acheter des poussins faverolle, le site acheter à la source en propose pour 10 Euros, La ferme de beaumont propose la poule faverolle de 3 mois à 34 Euros.

La charmante poule faverolle figure toujours sur la liste des espèces « menacées ». Comme elle devient de plus en plus populaire auprès des éleveurs de basse-cour, elle sera peut-être retirée de la liste.

Dans le passé, elle était principalement élevée comme poule d’ornement ou d’exposition. 

Cependant, comme de plus en plus de gens découvrent les attributs de cette poule, elle redevient l’une des préférées des particuliers, non seulement pour les œufs mais aussi comme animal de compagnie.

Les miennes ne cessent de m’amuser. Elles sont toujours « prêts à partir » – les premières à sortir le matin et les dernières à rentrer le soir.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.